Les propriétés médicinales des épices

 

Les épices ont plusieurs propriétés médicinales et sont faciles à trouver.  Utilisées en grande quantité dan3 épicess la cuisine indienne, elles aident la digestion et l’assimilation des nutriments.  Les épices augmentent le feu digestif, on peut donc les utiliser si vous sentez une lourdeur après avoir mangé ou de la fatigue après un repas.  L’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne) utilise les épices pour soigner certains problèmes de santé et amener le corps dans un état d’équilibre, en intégrant ces épices dans l’alimentation et dans leur traitement.  Voici les propriétés médicinales de certaines d’entre elles.

 

Le gingembre

Le gingembre (Zingiber officinale) est une excellente plante pour se réchauffer, puisqu’elle stimule la circulation sanguine.  On peut prendre une tisane chaude de gingembre lorsqu’on a eu froid après un moment passé à l’extérieur ou lorsqu’on a tendance à avoir les extrémités froides.  C’est une des meilleures plantes pour les nausées, en tisane ou simplement une tranche de gingembre frais sur la langue.  On peut le prendre avant un repas ou l’incorporer dans ses recettes, pour favoriser la digestion et l’assimilation des nutriments. 

Attention : On doit éviter le gingembre lorsqu’il y a des conditions de chaleur (fièvre, bouffées de chaleur).  Durant la grossesse, on privilégie le gingembre frais en quantité modérée, plutôt que le gingembre séché.

 

La cannelle

La cannelle (Cinnamomum cassia ou Cinnamomum zeylanicum) est une excellente plante à utiliser pour se réchauffer durant l’hiver.  Elle peut être utilisée dans les soupes, les céréales, avec des fruits, du lait chaud ou tout simplement en tisane.  Une plante qui peut aider la digestion, puisqu’elle amène de la chaleur dans le système digestif.  On peut prendre une tisane chaude de cannelle lorsqu’on a eu froid après un moment passé à l’extérieur ou lorsqu’on a tendance à avoir les extrémités froides.  Elle augmente aussi la circulation et la chaleur dans le système reproducteur féminin : une bonne alliée pour les crampes menstruelles, pour augmenter la libido ou tout simplement comme aphrodisiaque.

Attention : On doit éviter d’utiliser la cannelle en doses thérapeutiques durant la grossesse.  À prendre avec modération pour les gens qui ont toujours chauds et à éviter lors de bouffées de chaleur et lorsqu’on fait de la fièvre.

 

Le fenouil

Le fenouil (Foeniculum vulgare) est une épice qu’on peut utiliser à la fin d’un repas pour aider la digestion.  Il aide à digérer les gras et peut aussi diminuer les nausées.  On peut tout simplement mâcher les grains de fenouil ou en faire une tisane.  Pour la mère, la prise de fenouil va augmenter sa production de lait, mais va aussi aider à diminuer les coliques et les difficultés à digérer chez son bébé, si elle prend du fenouil durant l’allaitement.  On peut aussi donner quelques gouttes d’infusion ou du glycéré de fenouil directement aux bébés et aux enfants.

 

Le cumin

Le cumin (Cuminum cyminum) est une épice médicinale carminative.  Les plantes médicinales carminatives ont un impact au niveau de la digestion, en diminuant les ballonnements, les tensions abdominales et les crampes.  Le cumin permet donc une meilleure digestion.  Il permet aussi d’augmenter l’agni  (le feu digestif), essentiel à une bonne digestion et assimilation des aliments et des nutriments.  Les huiles essentielles du cumin, contribuent aussi à cette action au niveau digestif.  Le cumin est une épice carminative refroidissante, qui peut être utilisée même par les gens qui ont des excès de chaleur.  Elle peut être consommée par tous les doshas, selon la médecine ayurvédique.  A ajouter dans vos recettes!

 

La cardamone

La cardamone (Elettaria cardamomum) agit principalement au niveau des systèmes digestifs et respiratoires.  Elle permet de réchauffer le feu digestif, facilitant ainsi la digestion des aliments.  On l’utilise lorsqu’il y a de la lourdeur et de la stagnation, symptômes liés à une trop grande humidité dans le système.  Elle est aussi efficace pour les problèmes digestifs causés ou aggravés par le stress.  On peut aussi la consommer pour changer l’haleine après un repas ou après avoir consommé de l’ail.

Pour le système respiratoire, ses propriétés expectorante, antispasmodique, mucolytique et antiseptique, ont un impact dans le dégagement des voies respiratoires.   On peut donc l’utiliser dans un mélange de plantes pour la toux, le rhume, les maux de gorge, l’asthme ou pour la voix enrouée.